Nos entreprises et la cotisation Banque de France : quid de la cotisation 2021 basée sur l’année 2020, année COVID ?

Nos entreprises et la cotisation Banque de France : quid de la cotisation 2021 basée sur l’année 2020, année COVID ?

La cotation par la Banque de France des entreprises est une préoccupation majeure pour ces dernières, dans la mesure où c’est une évaluation du risque de crédit d’une entreprise utilisée pour la politique monétaire et la réglementation prudentielle, où elle permet de faciliter le dialogue prêteur entreprise en mettant à disposition une référence commune et reconnue :

=> une appréciation portée sur la capacité d’une entreprise domiciliée en France à honorer ses engagements financiers à un horizon de un à trois ans.

 

La prochaine campagne de cotations va traiter des comptes 2020, dégradés en raison de la situation sanitaire (chute des résultats et augmentation de la dette).

Plusieurs interrogations doivent être soulevées cette année 2021 :

  • Comment la Banque de France va-t-elle aborder la campagne de notation ?
  • Comment dialoguer avec la Banque de France pour soutenir la note de l’entreprise ?
  • Comment le PGE va-t-il être intégré dans la cotation Banque de France ?
  • Quelle position la Banque de France va-t-elle adopter sur la possibilité de réévaluer les actifs telle que définie à l’article 31 loi 2020-1721 du 29 décembre 2020 ?
  • Comment le prêt participatif, tel qu’annoncé par le Gouvernement, va-t-il être lu dans la note Banque de France ?
  • Quelle sera la possibilité de réévaluation de la note Banque de France pour 2021 ?